Qu’est-ce que le management de transition ?

13 décembre 2021

Véritable solution managériale, le management de transition se caractérise par le fait de déléguer de manière provisoire le pilotage d’une organisation, d’un service, et parfois même d’une société entière, à un dirigeant opérationnel externe. De plus en plus répandue en entreprise, cette méthode a généralement pour but d’amorcer un projet de transformation, ou encore d’accompagner une période de crise. Alors, quel est le rôle exact du manager de transition ? Sur quelles strates de l’entreprise intervient-il précisément ? Comment se déroule une mission type ? Honoré Associates, spécialiste en la matière, vous dit tout sur les spécificités du management de transition.

 

L’émergence du management de transition

 

Également appelé Interim Executive Management, le management de transition trouve ses racines aux Pays-Bas, où il fut popularisé au milieu des années 70.

Initialement vouée à l’intérim des cadres dirigeants, cette méthode de management s’est ensuite diffusée dans le reste de l’Europe par l’Allemagne et l’Angleterre, avant de traverser l’Atlantique et d’être pratiquée massivement aux États-Unis.

Ce n’est que plus tardivement que la France adopta le management de transition, avec un véritable envol de la pratique en entreprise à partir des années 2000. Depuis, le management de transition s’invite de plus en plus dans un grand nombre d’entités, justifiant même d’une croissance de l’ordre de 10 à 15% par an.

Découvrons ensemble les spécificités d’une pratique facilitatrice, à laquelle un grand nombre de cadres seront un jour confrontés au cours de leur carrière.

 

Le management de transition : parlons définition.

 

Lors de son émergence, la notion de management de transition regroupait principalement l’intérim des cadres, avec des missions de remplacement de fonctions haut placées durant une période d’absence, prévue ou imprévue.

Aujourd’hui, le management de transition tel que nous le connaissons s’inscrit dans une démarche bien plus stratégique ; il s’agit avant tout de faire appel à un expert pour accompagner une entreprise dans une période de changement. Une entité peut également avoir recours à un manager de transition dans le cadre de la signature d’un nouveau contrat, ou encore pour mener à bien un chantier temporaire. Ainsi et durant un court délai ou une durée déterminée, l’entreprise bénéficiera des compétences managériales opérationnelles hautement qualifiées d’un cadre dirigeant expérimenté, afin de gérer de la meilleure manière possible des situations particulières.

 

Dans quelle situation recourir au management de transition ?

 

Les entreprises faisant appel à un manager de transition dans le cas de problématiques inédites et non maitrisées en interne sont nombreuses. Il s’agit d’une collaboration très encadrée avec des experts, qui s’assurent que les solutions apportées aux divers besoins auront un impact positif et significatif sur la pérennité et le bon développement stratégique de l’entreprise.

Pouvant être assimilé à la gestion de crise, le management de transition intervient également sur des phases de transformation, comme l’internalisation ou l’externalisation de prestations, la gestion de nouveaux marchés, ou encore l’internationalisation d’une activité.

D’un point de vue interne, il peut également aider les entreprises à capitaliser sur de nouvelles bonnes pratiques, dans le but de dynamiser une croissance en berne, améliorer les performances opérationnelles, augmenter le rendement, ou encore répondre à un besoin de renforcement de compétences en interne.

 

À propos du manager de transition

 

En faisant appel à un manager de transition, l’entreprise s’offre les compétences clés d’un expert, face à une situation très souvent complexe. Ce même expert est donc dédié à 100% à la mission pour laquelle il a été engagé, et ne mène aucune autre tâche en parallèle dans l’entreprise, comme pourrait par exemple le faire une ressource interne à qui l’on aurait délégué la mission.

L’objectif du management de transition est donc résolument orienté résultat, avec une expertise haut de gamme, consacrée à une seule et même problématique.

Libre de toute influence interne et autres partis pris sur l’entreprise, l’intervention de ce profil neutre peut être salutaire dans le cadre de la gestion d’un changement. Néanmoins, le manager de transition occupe une position complexe au sein de l’entreprise. La réussite de sa mission dépend bien évidemment de sa capacité à fédérer les collaborateurs autour d’un projet commun, mais aussi et surtout, à légitimer son intervention.

L’enjeu est donc important, et c’est pourquoi chaque manager de transition doit justifier d’une longue expérience opérationnelle réussie, et ce, dans chacune des fonctions qu’il a un jour occupées. Ainsi, le manager de transition idéal possède un profil senior, et a déjà performé dans des fonctions haut placées, voire au sein même d’un comité de direction.

management-transition-definition

Le déroulement d’une mission type de management de transition

 

La durée de la mission d’un manager de transition varie généralement de 6 à 18 mois. Les interventions du manager en entreprise sont très codifiées, et nécessitent de ce fait le respect d’un certain nombre d’étapes.

Premièrement, il s’agira pour l’entreprise de rédiger un cahier des charges aussi complet que précis. Le but est de définir en détail le besoin ou le projet, en cadrant les rendus espérés, le domaine de compétences exigé, les éventuelles spécificités de la mission, et le délai de réalisation souhaité.

Dans un second temps, l’entreprise devra trouver puis choisir le partenaire idéal pour assurer l’accomplissement de ce projet, qui saura parfaitement répondre à la problématique de départ. Bien évidemment et encore une fois, il devra s’agir d’une personne d’expérience, qui, qui plus est, maîtrisera pleinement le secteur d’activité de la firme.

Pour trouver la ressource idéale, nous ne pouvons que vous conseiller de passer par l’intermédiaire d’un cabinet de management de transition. En effet, ces professionnels ont l’habitude des problématiques pourtant souvent inédites pour les entreprises dans le besoin ; ils sauront donc vous aiguiller vers la personne adéquate, tout en prenant en charge les formalités juridiques à effectuer avec ce type de contrat.

Puis, une fois la collaboration actée, le manager de transition sera accueilli dans la structure, afin de débuter le projet pour lequel il a été sollicité. En général, celle-ci débutera par un audit interne ou externe. Cette phase de diagnostic a pour but d’orienter le projet dans la bonne direction, et de gagner en efficacité sur la mission.

Alors seulement, la réalisation concrète du projet pourra débuter. En véritable chef d’orchestre, le manager de transition conduira la mission selon un plan d’action précis, tout en réalisant un suivi des activités opérationnelles réalisées, et des points d’avancement réguliers avec les différents membres du comité de Direction.

Puis, une fois la mission menée à bien, le manager évaluera les résultats conformément aux besoins de base, afin de mesurer l’efficacité de son action. L’ultime étape du projet consistera à livrer aux membres de la Direction de l’entreprise une feuille de route détaillée, qui leur permettra de pérenniser la bonne réussite du projet.

 

Honoré Associates, un cabinet expert dans le domaine du management de transition

 

Vous en savez maintenant plus sur le management de transition, les situations dans lesquelles il peut être judicieux d’y avoir recours, et le déroulé d’une mission type.

Afin d’échanger plus longuement sur le sujet, n’hésitez pas à contacter nos experts chez Honoré Associates, qui vous aiguilleront avec plaisir dans l’ensemble de vos besoins en la matière.

Article rédigé par aucun auteur

Article rédigé par aucun auteur