Comment fidéliser les membres de votre comité de direction ?

28 octobre 2021

Le comité de direction, composé de cadres de haut niveau, joue un rôle on ne plus stratégique dans la gouvernance d’une entreprise. Au côté du Dirigeant, ses membres pensent puis déclinent la stratégie de l’entreprise, et veillent à insuffler à l’ensemble des salariés la dynamique nécessaire au bon fonctionnement de l’organisation. Or, ces experts dans leurs domaines sont rares sur le marché du travail, et attirent la convoitise de nombreuses entités. Alors, comment fidéliser ces talents, lorsque la course à l’attractivité fait rage en entreprise ? Comment prévenir et éviter un départ, pouvant s’avérer fatal à la bonne gestion d’une organisation ? Honoré Associates vous livre ses astuces pour fidéliser les membres de votre comité de direction.

 

Le comité de direction, une fonction clé du pouvoir exécutif

 

Le comité de direction, très souvent désigné sous le terme de CODIR dans le langage courant, réunit les directeurs d’une même entreprise, et a pour mission de construire puis de décliner les projets stratégiques de l’entité. Les membres qui la composent sont généralement des cadres dirigeants expérimentés, dont l’expertise et les compétences managériales sont des atouts précieux au sein d’une organisation. Rares et de ce fait très demandés sur le marché du travail, il est courant que ces profils de haut vol soient contactés par des cabinets de recrutement Executive Search, aux offres d’emploi de plus en plus alléchantes. Or, un comité de direction performant est une des clés d’un fonctionnement logistique optimal et d’une rentabilité accrue ; un phénomène de turn-over à ce niveau peut donc considérablement fragiliser l’équilibre d’une entreprise. Face à une course à l’attractivité plus que jamais d’actualité entre les entités à la recherche de cadres dirigeants, nous vous donnons nos meilleurs conseils, pour fidéliser votre comité de direction.

 

Le package de rémunération, un investissement rentable lorsque l’on parle de fidélisation

 

Rappelons-le, pour éviter que vos talents ne se laissent séduire par de potentielles offres d’emploi, il convient de les rémunérer à leur juste valeur. En effet, la rémunération reste un des critères principaux composant l’attractivité d’une offre d’emploi, notamment lorsque l’on parle de cadres dirigeants. Pour fidéliser votre comité de direction, il est donc essentiel de leur proposer un salaire fixe à minima égal (si ce n’est supérieur), à celui que justifie leur profession sur le marché du travail.

Si le salaire fixe de chaque membre de votre CODIR doit être en adéquation avec leur niveau d’expertise, le package de rémunération peut lui aussi faire la différence. Par exemple, il peut être complété par le versement d’un 13ème mois, ou encore par une prime sur objectif, qui, en plus de fidéliser votre comité de direction, les poussera à se dépasser. En effet, si un salaire fixe élevé est un minimum pour fidéliser vos talents de haut niveau, ils n’en restent pas moins des collaborateurs dont la motivation doit être régulièrement challengée. En récompensant leurs performances par une prime, vous servez donc cet objectif, tout en leur offrant une forme de reconnaissance, grandement appréciable.

 

Proposer des avantages en nature pour fidéliser votre comité de direction

 

Bien au-delà de l’aspect strictement financier, chaque entreprise peut proposer aux membres de son comité de direction divers avantages, dans l’objectif de les fidéliser.

Parmi eux, on compte des équipements de travail haut de gamme, comme un véhicule de fonction, un ordinateur et un téléphone portable dernier cri, un bureau ergonomique… qui leur permettront de travailler dans les meilleures conditions possibles.

Côté interne, des avantages comme un séminaire annuel à l’étranger, des événements réguliers, ou encore la prise en charge de certaines dépenses, sont des atouts non négligeables, que l’on ne retrouve pas dans n’importe quelle entreprise.

En somme, plus une société prendra en compte le bien-être des membres de son comité de direction en leur proposant des avantages en nature, plus elle les fidélisera. À contrario, en se désintéressant de cet aspect ou en ne parvenant pas à assurer des conditions de travail premium à ce type de talents, une entreprise court le risque de laisser s’échapper certains d’entre eux, chez une concurrence plus attentive à ce genre d’avantages en nature.

fideliser-membres-comite-direction

 

Donner la possibilité à votre comité de direction de rentrer au capital de l’entreprise

 

L’ultime preuve de confiance à dispenser aux membres de votre comité de direction serait sans aucun doute de leur proposer de prendre part au capital de votre entreprise. En effet, le fait de rentrer au capital de votre société entretient un lien puissant, liant votre talent à son entité pour une durée indéterminée. Outre le fait que cela décuple sa responsabilité, et donc son implication au sein de votre organisation, sachez qu’il est techniquement beaucoup plus ardu pour la concurrence de débaucher des cadres dirigeants ayant pris part au capital de leur entreprise.

Vous pouvez donc proposer aux membres de votre comité de direction plusieurs options, comme la vente de stock-options, ou encore le dispositif d’actionnariat-salarié.

 

Préserver l’équilibre entre opérationnel et stratégie au sein de votre comité de direction

 

Côté missions, il convient de garder à l’esprit que les membres de votre CODIR doivent être constamment stimulés, dans des fonctions où l’ennui n’est pas permis, que ce soit pour fidéliser vos talents, mais aussi pour assurer la performance de votre société.

Pour éviter ce phénomène, un paramètre crucial est à prendre en compte : garantir l’équilibre entre missions opérationnelles et tâches stratégiques, pour chacun des membres de votre comité de direction.

Par exemple, un cadre dirigeant dont les missions se déclineraient majoritairement dans l’opérationnel ou l’exécution pourrait se retrouver déconnecté de la stratégie, et donc perdre de vue le sens des objectifs de l’entreprise. À l’inverse, un talent exécutant uniquement des missions d’ordre stratégique risquerait de perdre de vue la réalité du métier, ce qui, en plus d’être lassant et d’entretenir un sentiment de déconnexion totale, constituerait un risque pour la pérennité de l’entreprise.

Pour éviter ces problèmes, nous vous conseillons de maintenir au maximum le contact entre les cadres dirigeants et leurs subordonnés, communément appelés les « N-« . Ainsi, la diffusion et la bonne compréhension des informations montantes et descendantes seront assurées, donnant du sens aux décisions prises et à la stratégie élaborée par votre CODIR.

 

Favoriser la montée en compétences au sein de votre comité de direction

 

On pourrait avoir tendance à croire que lorsque l’on a gravi les échelons au point de devenir un cadre dirigeant, apprendre de nouvelles choses et se former n’est plus une priorité. Or, à une époque où les innovations sont constantes, la formation a plus que jamais le vent en poupe.

En effet, de nouvelles technologies apparaissent régulièrement au fil des mois, bouleversant par la même occasion les usages et coutumes des collaborateurs. Cela se confirme notamment à l’heure de la démocratisation du télétravail, et des conséquences que cela engendre pour les cadres dirigeants. Des formations régulières sur les nouveaux outils seront donc grandement appréciées par vos talents, qui pourront travailler dans de bonnes conditions, et en permanence être au fait des nouvelles innovations.

Il en va de même pour la formation, mais cette fois, dans le but de s’ouvrir sur de potentielles perspectives d’évolution. En effet, occuper un poste à fortes responsabilités est une fonction gratifiante, mais, ce n’est pas forcément une fin en soi. En proposant aux membres de votre CODIR des formations pour monter en compétences dans certains domaines, vous entretenez leur motivation, en les fidélisant par la même occasion. Rares sont les talents qui se complaisent dans le fait de stagner professionnellement : en laissant entrevoir de nouveaux défis et des évolutions possibles pour vos cadres dirigeants, vous affichez clairement votre reconnaissance, tout en entretenant leur intérêt à rester chez vous.

 

L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, un essentiel trop souvent négligé

 

Du fait de leurs fonctions stratégiques, de nombreux cadres dirigeants subissent une amplitude de travail excessive, laissant peu de temps à l’épanouissement personnel. Outre le fait d’avoir des journées plus que bien remplies et d’être connectés en permanence, il n’est en effet par rare pour ces talents de haut niveau d’être contactés le week-end ou tard le soir, au sujet du travail.

Bien entendu, ce rythme ne convient pas à tout le monde, c’est pourquoi il est primordial de proposer à chaque membre de votre CODIR une charge de travail et des responsabilités, établies sur-mesure selon leurs attentes et leur situation personnelles. Par ailleurs, il convient de noter que le droit à la déconnexion a fait récemment son entrée dans le Code du travail : l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est donc plus que jamais de rigueur !

Vous l’aurez compris, en offrant un équilibre entre vie professionnelle et vie privée à votre comité de direction, vous affichez sans ambiguïté votre considération votre respect, deux valeurs essentielles pour fidéliser des collaborateurs aux fonctions stratégiques !

 

Article rédigé par aucun auteur

Article rédigé par aucun auteur